Une formation proposée sur toute la scolarité

Les jeunes filles sont scolarisées jusqu’en seconde dans l’institution Saint Lazare-Saint Sacrement, qui propose des aménagements horaires permettant d’intégrer une formation musicale d’excellence dans le cadre d’un cursus normal.

A partir de la seconde générale, les lycéennes sont scolarisées au lycée Bonaparte. L’enseignement musical est adapté à leurs contraintes horaires.

Initiation dès la toute petite section

Dès la toute petite section, elles reçoivent un éveil et une initiation musicale à travers le chant à raison de 30 mn par semaine.

Elles auront reçu 64 heures de formation avant d’intégrer le primaire.

En primaire, le choeur préparatoire

A partir du CP il est possible d’intégrer le choeur préparatoire après un entretien avec les parents et l’enfant.

Les primaires reçoivent 3h à 4 h de formation musicale par semaine :

  • 1h à 2 h de chant choral et chant grégorien
  • 1h de technique vocale
  • 1h de formation musicale (Solfège)

Elles recevront 128h de formation artistique par an pendant le cursus primaire, soit 640 heures de formation au sein du choeur préparatoire avant l’entrée au collège.

Le choeur préparatoire commence à se produire en  liturgies et les concerts (environ 5 concerts et 20 litugies par an).

Le choeur principal

Pour intégrer le choeur principal en 6ème les collégiennes passent une audition et un entretien avec les parents.

Elles reçoivent 6h à 8h d’enseignement artistique par semaine :

  • 4h à 6h de chant choral et chant grégorien
  • 1h de technique vocale et d’art lyrique
  • 1h de formation musicale (Solfège)

Elles recevront 198h de formation artistique par an pendant leurs années de collège, soit 768 heures de formation au sein du choeur principal!

Elles se produisent plusieurs fois par an pendant les liturgies et les concerts.

  • Les lycéennes reçoivent 6h par semaine lorsqu’elles sont scolarisées dans le cadre de l’Institution St Lazare St Sacrement.
  • 5h de chant choral et chant grégorien
  • 1h de technique vocale et art lyrique
  • 198h de formation artistique par an.

Elles auront reçu 594 heures de formation au sein du choeur principal pendant leurs années de lycée.

Les lycéennes non scolarisées dans l’Institution (cursus général) reçoivent 5h par semaine réparties en :

  • 4h de chant choral et chant grégorien
  • 1h de technique vocale et art lyrique.

Soit 128h de formation artistique par an, et 640 heures de formation au sein du choeur préparatoire.

Chaque année, elles se produisent pendant les liturgies et donnent des concerts réguliers, nationaux et internationaux (environ 10 concerts et 30 liturgies par an).

Un esprit de corps

La vie du choeur est aussi très formatrice. Chaque jeune fille, dès son plus jeune âge, apprend à l’esprit de corps. Lorsqu’une Petite entre dans l’institution, une Grande la prend en charge et l’accompagne afin qu’elle trouve sa place.

Chaque Grande s’engage à accompagner une Petite durant toute une année. À la fin de celle-ci, les Petites pourront être postulantes pour intégrer le Chœur de filles. Conseillée par les « Tutrices », une Petite choisira parmi les Grandes sa marraine qui l’accompagnera tout au long de son parcours au sein de l’Institution.

Lors de la cérémonie de prise d’aube présidée par l’évêque, les postulantes deviennent véritablement un membre de Lumina Coeli, Chœur de Filles de la Maîtrise de la Cathédrale d’Autun, et lors de la vêture, la marraine s’engage à accompagner sa filleule.

Les Tutrices sont quatre maîtrisiennes choisies pour leurs qualités à prendre en charge les Petites, gérer et organiser un groupe. Elles sont sélectionnées parmi les plus anciennes. Elles ont la responsabilité de la bonne marche du groupe et des temps hors répétitions. Parmi elles, une chef des Tutrices est nommée et s’engage lors de la cérémonie de prise d’aube.

Le répertoire

Le répertoire du chœur est composé de musique sacrée, profane et d’opéra :

  • le chant grégorien qui est la base de la formation vocale et du répertoire du choeur.
  • les œuvres vocales d’Antonio Vivaldi reconstituées pour voix de jeunes filles (son historique)
  • le Stabat Mater de Giovanni Battista Pergolese
  • des oeuvres a cappella à voix égales du répertoire sacré des XVIIe et XVIIIe siècles
  • des chœurs d’opéra à voix égales du XVIIIe siècle
  • des chants traditionnel français des XVIIe et XVIIIe siècles.